Fermeture de l'alerte

Le musée

Découvrez le musée d'Ensérune entièrement réaménagé et sa nouvelle exposition permanente !

Un parcours de visite, quatre thématiques

La nouvelle exposition permanente du musée d'Ensérune conçu avec l'architecte-scénographe Marion Lyonnais se déploie sur deux niveaux et s'articule autour de quatre thématiques :

Ensérune, carrefour des civilisations

Découvrez le site dans son territoire et à l’échelle du bassin méditerranéen, entre monde celtique et mondes ibères, grecs et orientaux, étrusques puis romains !

Des œuvres emblématiques sont réparties dans quatre zones illustrant chaque civilisation. Quatre cimaises de verre symbolisent ces peuples, complétées par une carte dynamique des flux culturels, économiques et technologiques. 

 

Bracelet en lignite (matière fossile) – Vers 600 av. J.-C.
© Sophie Izac / Centre des monuments nationaux 

Oppidum

Traversez les quatre grandes périodes d'évolution de l'agglomération fortifiée, de 550 av. J.-C. à 100 ap. J.-C. !

La première implantationau sommet de la colline dominant un étang est restituée.

La présence de volumineux silos pour stocker les céréales puis l’apparition de la viticulture mettent en lumière le rôle original joué par l'oppidum entre mondes celtique et ibérique.

La ville celtique fortifiée, représentative du site actuel, est illustrée grâce à une maquette grand format.

Le quotidien des habitants d’Ensérune est perceptible au travers de l’écriture, de l’artisanat, du jeu ou du raffinement des objets fabriqués sur l’oppidum ou importés depuis des contrées plus lointaines.

 

Grandes jarres en céramique (dolia) pour le stockage du vin et des denrées. Vers 200 av. J.-C.
© Sophie Izac / Centre des monuments nationaux 

Nécropolis

Revivez la découverte de la nécropole par les archéologues avec la présentation d'une sélection de tombes à incinération et d'objets remarquables.

Elle propose un parcours de découverte autour des pratiques funéraires. Chaque tombe offre différents points de vue sur les objets funéraires qui ont été déposés, complétés par des dispositifs multimédias qui présentent les connaissances issues de l’analyse des spécialistes.

 

Tombe GR03. Nécropole. Cratère grec à figures rouges. Atelier du peintre de Toya. Vers - 350 av. J.-C.
© Sophie Izac / Centre des monuments nationaux 

Tombe 175. Nécropole. Sépulture double à incinération. Vers – 275/225 av. J.-C.
© Sophie Izac / Centre des monuments nationaux 

Classer pour comprendre

Admirez, dans cette section, l'exceptionnelle série de vases antiques, fleurons de la collection.

Le cabinet d’étude créé par Félix Mouret, dans les années 30, avec l’appui du musée du Louvre a été complétement restauré pour mettre en valeur les 500 vases grecs, ibères, celtes et l’armement mis au jour, au début du XXème siècle, à Ensérune.

 

Vue de la Salle Mouret – Musée d’Ensérune
© Sophie Izac / Centre des monuments nationaux 

Salle Mouret. Vases grecs découverts dans la nécropole d’Ensérune.
© Sophie Izac / Centre des monuments nationaux 

MenuFermer le menu